Menu

 

COMMUNAUTE
 Forums
 Votre Compte
 Messagerie Privée

VAMPIRE: BLOODLINES 2
 FAQ
 Images
 Scénario
 Gameplay (soon)
 Perso (soon)
 Disciplines (soon)
 Téléchargements

VAMPIRE: BLOODLINES
 FAQ
 Images
 Scénario
 Gameplay
 Création du perso
 Disciplines
 Equipements
 Villes et Lieux
 Cartes
 Easter Eggs
 Codes
 Tutoriaux
 Téléchargements
 Revue de Presse
 Crédits

VAMPIRE: REDEMPTION
 FAQ
 Images
 Scénario
 Personnages
 Disciplines
 Equipements
 Villes et Lieux
 Codes
 Tutoriaux
 Téléchargements
 Revue de Presse
 Making of
 Crédits

LE MONDE DES TENEBRES
 FAQ
 Les Origines
 Les Clans
 Les Sectes
 Lexique
 Fanarts

A PROPOS
 Contact
 Archive des news
 Liens

PARTENAIRES
 Vampirisme.com
 
none
none
Vampire-Network.net :: Voir le sujet - Jeu de rôle papier ou jeu vidéo ?

FAQ :: Rechercher :: Liste des Membres :: Groupes d'utilisateurs
Profil :: Se connecter pour vérifier ses messages privés :: Connexion

Jeu de rôle papier ou jeu vidéo ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vampire-Network.net Index du Forum -> Le Monde des Ténèbres | Général
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Et vous, quel support préférez-vous ?
Jeu de rôle papier
0%
 0%  [ 0 ]
Jeu vidéo
100%
 100%  [ 2 ]
Total des votes : 2

Auteur Message
Alinovitch
Justicar
Justicar


Inscrit le: Jan 08, 2007
Messages: 432
Localisation: Aigle

MessagePosté le: 04/05/2022 18:29    Sujet du message: Jeu de rôle papier ou jeu vidéo ? Répondre en citant

Si nous sommes sur ce site, c’est que nous sommes pratiquement tous fans du jeu vidéo Vampire : la Mascarade – Bloodlines, des autres jeux vidéos tirés de la licence et de cette dernière en générale.

Pour ma part, je suis rentré dans cet univers par le jeu vidéo Vampire : la Mascarade – Rédemption, bien que j’avais déjà joué à un jeu vidéo dans lequel on interprète un vampire : Blood Omen : Legacy of Kain. Passionné par cet univers, j’ai acquis la troisième édition du livre, puis le fameux Vampire : la Mascarade – Bloodlines. En dehors des jeux vidéos, j’ai assisté en tant que spectateur à des parties autour d’une table et participé pleinement à des parties en Grandeur Nature. Personnellement, j’en ai pas gardé une bonne expérience et je n’ai été convaincu ni par l’un ni par l’autre.

Du coup, si je ne me suis jamais posé la question – préférant le jeu vidéo au jeu de rôle papier, que ce soit pour la licence Vampire : la Mascarade ou en général – elle mérite pourtant d’être posée en pesant les avantages et inconvénients des deux systèmes.



Avantages du jeu de rôle papier :

- En matière de coûts, le jeu de rôle demande un investissement financier minime : seul le Maître de Jeu (MJ) doit connaître obligatoirement les règles (il est d’ailleurs peut être plus intéressant pour le jeu que les joueurs ne connaissent qu’un minimum les règles et l’univers, voire pas du tout) ; si ce sont des personnes venant du même quartier ou village, elles réduisent les coûts en déplacements et si elles se réunissent chez l’une d’entre elles, elles économisent sur la location de salle.

- Aucunes limites physiques en dehors de l’imagination ! Comme cet univers ne dépend pas d’un support physique comme par exemple un plateau de jeu et de pions, si ce n’est quelques dés à 10 faces (et encore …), on a accès à tous les scenarii (pluriel de "scenario"), lieux et personnages possibles et imaginables. C’est même l’avantage ultime du jeu de rôle papier. Bien entendu, je parle uniquement du jeu de rôle papier de la licence Vampire : la Mascarade. Je sais que pour d’autres licences, c’est plus limité et contraignant.

- Bien que cet avantage fasse partie du précédent, je trouvais qu’il était important de le mettre en avant pour bien marquer la différence avec le jeu vidéo : la re-jouabilité. Chaque partie sera différente de la précédente : dans l’une on sera un Ventrue qui complote pour devenir Prince de Paris, dans l’autre un membre du Sabbat qui mène une guerre en Europe de l’Est, un Toreador en quête de renommée internationale ou un Giovanni qui veut grimper les échelons au saint de la Famille, voire un Anarch qui se lance dans des actions de guérilla contre le pouvoir en place. Et ce, sans changer de participants, de lieu de réunion et de planning. Comme il ne faut pas 5 ans au MJ pour concevoir son scenario, contrairement aux concepteurs de jeux vidéos, on peut enchaîner les parties les unes après les autres.



Inconvénients du jeu de rôle papier :

- Il y a quand même une contrainte physique – et elle est de taille – qui est le nombre de participants qui doit être au strict minimum 2 personnes : le MJ et au moins un joueur. Si t’es tout seul et que tu ne connais personne qui serait intéressée à faire une partie, c’est mort !

- Vu qu’on doit être plusieurs, cela demande de l’organisation comme dans n’importe quelle association sportive, culturelle, religieuse ou politique. Il faut trouver un lieu de rencontre qui ne soit pas trop éloigné du lieu de résidence de chaque participant, ainsi qu’un jour et une heure adaptés pour tous. Pas moyen de rentrer chez soi le soir, se faire une partie pendant une ou deux heure de temps avant d’aller manger si l’emploi du temps des autres et leur proximité ne le permettent. Alors, à moins de pratiquer le jeu de rôle papier en famille, il est quasi impossible de le faire. En fait, le jeu de rôle papier est avant tout un jeu de société au même titre que les jeux de cartes ou le Monopoly et est soumit aux même contraintes …

- Si l’utilisation exclusivement de l’imagination pour jouer au jeu de rôle papier est un avantage, il est aussi un inconvénient, de part l’implication intellectuelle qui est demandée aux participants. Si certains peuvent facilement s’imaginer être une coterie de morts-vivants buveurs de sang qui arpentent les rues de New-York, d’autres ne peuvent voir qu’un groupe de personnes qui discutent autour d’une table et qui jettent des dés …

- Les actions entreprises prennent du temps : voir les caractéristiques qui sont prisent en compte pour mener cette action, définir le niveau de difficulté, lancer les dés, compter les succès et les échecs, interpréter le résultat, etc. Bref, il faut quelques minutes pour savoir si le PNJ qu’un joueur interpelle dans la rue va se retourner …



Avantages du jeu vidéo :

- Excepté les MMORPG et les autres jeux jouables uniquement en multijoueurs, le jeu vidéo peut se pratiquer tout seul, quand on veut et y consacrer le temps qu’on veut. Il n’y a pas besoin de prendre des rendez-vous et de se prendre la tête à jongler avec les goûts et les disponibilités de chacun. Pour les parties en multijoueurs, on est connectés avec tous les joueurs du monde entier et on peut se faire des parties sans que les partenaires soient les mêmes à chaque partie (même si c’est plus judicieux en terme d’efficacité).

- Grace à la simulation informatique, aux images et aux sons générer par ordinateur, on n’a plus besoin d’avoir recourt à notre imagination pour vivre des aventures extraordinaires et on les vit concrètement. En clair, on ne s’imagine pas être un mort-vivant buveur de sang qui arpente les rues de New-York, on est réellement – enfin, dans une simulation virtuelle – un mort-vivant buveur de sang qui arpente les rues de New-York.

- Comme les ordinateurs sont avant tout des super-calculateurs et peuvent résoudre un milliard de calculs en une fraction de seconde, les actions entreprises sont résolues instantanément : il ne faut à la machine qu’une nanoseconde afin de voir les caractéristiques qui sont prisent en compte pour mener cette action, définir le niveau de difficulté, lancer les dés, compter les succès et les échecs, interpréter le résultat, etc. Bref, le PNJ qu’un joueur interpelle dans la rue va se retourner instantanément … ou pas, selon le résultat du calcul.



Inconvénients du jeu vidéo :

- Qui dit jeux vidéos dit console ou ordinateur. Or, ce sont des machines qui demande une dépense financière importante : entre 500 balles pour une console et 5000 balles pour un ordi dernier cri. Même si pratiquement tout le monde a l’une de ces plate-formes informatiques de nos jours, leur coût doit être pris obligatoirement en considération.

- Même si elles sont sans cesse repoussées, les jeux vidéos souffrent encore beaucoup des limites techniques. Vampire : la Mascarade – Bloodlines en est l’exemple parfait : beaucoup de bugs à sa sortie, éléments du jeu non implémentés et qu’on a eu ensuite par des mods fais par des joueurs, la ville n’était constituée que de quelques maisons, seulement les clans et les Disciplines de la Camarilla, etc.

- Aussi bien que peut être le jeu, il ne répondra jamais à 100 % aux attentes de chaque joueur et ces derniers ne peuvent rien changer, à moins de s’y connaître en programme informatique.

- Même si certains jeux ont une bonne re-jouabilité (notamment en choisissant un autre personnage, une autre classe ou sorts), une fois le jeu fini, il faut attendre que les concepteurs créent sa suite et s’ils la font, il faut compter des années, voire des dizaines d’années pour y jouer enfin.



Conclusion personnelle :

Si les moyens informatiques étaient limités à la fin du 20ième siècle et donc les jeux vidéos ne pouvaient pas rivaliser avec la richesse du jeu de rôle papier, il en est tout autrement de nos jours et les futurs progrès technologiques repousseront d’autant plus les limites des jeux vidéos. On peut plus facilement concevoir des mondes ouverts aux graphismes pas dégueulasses qui peuvent être aussi immersifs que les jeux de rôle papier (même s’il y a encore du boulot, comme l’a démontré les déboires de Cyberpunk 2077).

Maintenant, le jeu de rôle papier profite paradoxalement aussi des progrès informatiques, avec des parties en lignes utilisant les webcams et des images interactives (exemples). Ses inconvénients s’estompent doucement et si on a encore besoin d’un humain comme MJ, les progrès possibles de l’IA feraient qu’on pourrait se faire des parties de jeu de rôle papier exclusivement solo (mais serait-ce encore du jeu de rôle papier ou serait-ce alors plutôt du jeu vidéo ?).



J’espère avoir fais preuve d’impartialité – ce qui pour un Brujah tient de l’exploit – et de n’avoir rien oublié.
_________________
Contrairement à ce que tous les autres croyent, le clan Brujah n'est pas constitué que de brutes qui cassent des gueules.

Il y a aussi des intellectuels ... qui expliquent POURQUOI il faut cassez des gueules !
Revenir en haut
Hors Ligne Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Esprit_de_Malkav
Ancilla
Ancilla


Inscrit le: Dec 20, 2012
Messages: 113

MessagePosté le: 06/05/2022 17:10    Sujet du message: Répondre en citant

Bien qu'ayant une préférence pour le JDR par jeux vidéos pour la raison de la praticité au niveau de l'emploi du temps, j'apprécie énormément aussi la convivialité ou l'ouverture que peut offrir un JDR Papier. Le seul défaut étant qu'a chaque regroupement il faut se replonger dans la partie qu'on a parfois eut le temps d'oublier quand les sessions sont espacées de 6 mois
_________________
Vous n'avez pas compris ? Tout ça est un rêve ! Nous n'existons pas !
Revenir en haut
Hors Ligne Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vampire-Network.net Index du Forum -> Le Monde des Ténèbres | Général Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

none
none
Forums ©





Vampire-Network.net