Menu

 

COMMUNAUTE
 Forums
 Votre Compte
 Messagerie Privée

VAMPIRE: BLOODLINES 2
 FAQ
 Images
 Scénario
 Gameplay (soon)
 Perso (soon)
 Disciplines (soon)
 Téléchargements

VAMPIRE: BLOODLINES
 FAQ
 Images
 Scénario
 Gameplay
 Création du perso
 Disciplines
 Equipements
 Villes et Lieux
 Cartes
 Easter Eggs
 Codes
 Tutoriaux
 Téléchargements
 Revue de Presse
 Crédits

VAMPIRE: REDEMPTION
 FAQ
 Images
 Scénario
 Personnages
 Disciplines
 Equipements
 Villes et Lieux
 Codes
 Tutoriaux
 Téléchargements
 Revue de Presse
 Making of
 Crédits

LE MONDE DES TENEBRES
 FAQ
 Les Origines
 Les Clans
 Les Sectes
 Lexique
 Fanarts

A PROPOS
 Contact
 Archive des news
 Liens

PARTENAIRES
 Vampirisme.com
 
none
none
Vampire-Network.net :: Voir le sujet - L'aristocratie des ténèbres

FAQ :: Rechercher :: Liste des Membres :: Groupes d'utilisateurs
Profil :: Se connecter pour vérifier ses messages privés :: Connexion

L'aristocratie des ténèbres

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vampire-Network.net Index du Forum -> Roleplay
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Vilverin
Goule


Inscrit le: Mar 29, 2005
Messages: 46

MessagePosté le: 03/09/2006 22:01    Sujet du message: L'aristocratie des ténèbres Répondre en citant

(ceci est une sorte d'introduction Joyeux)

Les inquisiteurs vinrent en ville. Le comte, fatigué des plaintes incessantes concernant d'étranges phénomènes, des morts mystérieuses et autres apparitions, et craignant l'hystérie populaire, s'était résigné à les appeler. Ils reçurent l'édit d'autorité et portaient le sceau de l'église catholique. Avec la haine et le zèle qui les caractérisent, ils se mirent immédiatement au travail. De pauvres diables furent rapidement lynchés par la foule, qui, brandissant des torches, suivaient les chasseurs de sorcières de villages en villages. Qui sait combien parmi les malheureux qui périrent par l'épée, le pieu, ou le feu, étaient vraiment des buveurs de sang ou des nécromants ? Les inquisiteurs ne sont pas des hommes sensés, mais des fous qui prospèrent sur le terreau fertile de la superstition des ignorants.

Ayant purgé les campagnes, les inquisiteurs tournèrent leur attention vers la noblesse. La richesse, la luxure et la décadence furent dénoncées en place publique, et la foule vengeresse se mit bientôt à frapper aux portes des maisons les plus opulentes. Le comte lui-même s'inquiéta de la tournure des évènements et décida qu'il était grand temps de rendre visite à de lointains parents, avec toute sa maisonnée, afin de ne pas se trouver sur le passage des chasseurs de sorciers. L'insolite famille Zmada, des marchands originaires des pays de l'est, disparut elle aussi une nuit, laissant son gigantesque manoir désert au milieu de la ville. Il fallut peu de temps au chef des inquisiteurs, un certains Lars, pour s'intéresser de plus près à leur antique demeure. Suivi par la foule, il enfonça le portail et pénétra dans le magnifique édifice. Il décréta alors que les vampires, car pour lui cela ne faisait aucun doute ; avaient fuit et que le manoir ferait un excellent quartier général pour la durée de la purge.

Cette nuit-là, Lars et deux de ses lieutenants dînèrent dans la demeure des Zmada. La pièce luxueuse n'était éclairée que par des chandelles tremblotantes, et c'est dans cette lueur incertaine qu'ils firent généreusement honneur aux vins de la cave des Zmada et aux victuailles de leur réserve. Aucun ne fit allusion au fait que les vampires ne sont pas sensés avoir besoin de nourriture ordinaire, mais la conversation tourna davantage autour de la valeur des bibelots et des peintures du grand hall, et de la meilleure manière de les convertir en fonds pour leur sainte cause.

Les portraits, en particulier, étaient d'une facture exquise. Les visage impassibles de plusieurs générations de Zmada contemplaient les inquisiteurs du haut des murs, faiblement éclairés par la lueur des bougies. Les femmes, surtout, étaient fascinantes, avec leur teint pâle comme la neige hivernale et leurs longues chevelures noires ornées de joyaux. Le vin semblait couler sans fin, et pourtant, c'est à peine s'il fallait remplir de temps à autre le flacon aux tonneaux du cellier.

Le soir suivant, le peuple fit irruption dans la demeure, étonné de ne pas avoir vu les inquisiteurs de la journées. Ils trouvèrent Lars et ses compagnons raides sur leurs chaises, leurs visages exsangues plaqués sur la table et le sang coulant encore des blessures qu'ils avaient à la gorge. La foule recula d'horreur. Puis quelqu'un pointa du doigt les portraits de la famille Zmada ; un mince filet de peinture rouge ruisselait jusque sur les murs, s'échappant des lèvres écarlates de chacun des jeunes filles aux traits si frappant de réalisme. Les gens s'enfuirent en hurlant d'effroi, faisant le signe de croix. Cette nuit-là, ils brulèrent le manoir jusqu'à ce qu'il n'en reste que des cendres.
_________________
Revenir en haut
Hors Ligne Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Necromago
Fils de Caïn
Fils de Caïn


Inscrit le: Feb 11, 2009
Messages: 447
Localisation: Alamut

MessagePosté le: 29/01/2011 15:21    Sujet du message: Répondre en citant

Je sais que je déterre le sujet, mais c'est bien écris.

Y-a-t-il une suite ?
_________________
Garde ton souffle, faible créature, personne ne t'entendra crier.
Maintenant, aide-moi dans mon retour vers la grâce d'Haquim...
Revenir en haut
Hors Ligne Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vampire-Network.net Index du Forum -> Roleplay Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

none
none
Forums ©





Vampire-Network.net