Menu

 

COMMUNAUTE
 Forums
 Votre Compte
 Messagerie Privée

VAMPIRE: BLOODLINES 2
 FAQ
 Images
 Scénario
 Gameplay (soon)
 Perso (soon)
 Disciplines (soon)
 Téléchargements

VAMPIRE: BLOODLINES
 FAQ
 Images
 Scénario
 Gameplay
 Création du perso
 Disciplines
 Equipements
 Villes et Lieux
 Cartes
 Easter Eggs
 Codes
 Tutoriaux
 Téléchargements
 Revue de Presse
 Crédits

VAMPIRE: REDEMPTION
 FAQ
 Images
 Scénario
 Personnages
 Disciplines
 Equipements
 Villes et Lieux
 Codes
 Tutoriaux
 Téléchargements
 Revue de Presse
 Making of
 Crédits

LE MONDE DES TENEBRES
 FAQ
 Les Origines
 Les Clans
 Les Sectes
 Lexique
 Fanarts

A PROPOS
 Contact
 Archive des news
 Liens

PARTENAIRES
 Vampirisme.com
 
none
none
Vampire-Network.net :: Voir le sujet - Vampyr - Jeu vidéo

FAQ :: Rechercher :: Liste des Membres :: Groupes d'utilisateurs
Profil :: Se connecter pour vérifier ses messages privés :: Connexion

Vampyr - Jeu vidéo

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vampire-Network.net Index du Forum -> Discussions générales
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Alinovitch
Archonte
Archonte


Inscrit le: Jan 08, 2007
Messages: 319
Localisation: Aigle

MessagePosté le: 21/06/2019 22:43    Sujet du message: Vampyr - Jeu vidéo Répondre en citant

Quoi de mieux pour attendre les prochains jeux de la licence Vampire – la Mascarade que de jouer à un jeu de … vampires.

Sorti le 5 Juin 2018 par les développeurs DONTNOD Entertainment, Vampyr est un Action-RPG se déroulant à Londres en 1918. On y incarne le Dr. Jonathan Reid, récemment revenu du front (la Première Guerre Mondiale faisait encore rage) et mystérieusement agressé à son arrivée à Londres. Notre héro se "réveille" embourbé dans un charnier et assoiffé comme jamais. Il s’avéra que cette ville subit, en plus de la Grippe Espagnole et du conflit mondial, une épidémie de vampirisme. On découvrira petit-à-petit le fonctionnement de notre nouvelle "condition", ainsi que les différentes sociétés humaines et vampiriques.

Nous voilà à enquêter sur l’auteur de notre agression qui a fait de nous un vampire, tout en soignant les gens et de s’abreuver de leur sang. On peut commencer la partie en décidant d’incarner le gentil docteur dévoué à ses patients ou le méchant vampire qui croque toutes les boîtes de jus qu’il rencontre Vampire , mais il va être difficile d’aller dans ces deux extrêmes. Tout d’abords, la progression des niveaux des ennemis ne suit pas linéairement la notre et on peut se retrouver avec des ennemis qui ont dix niveaux de plus que nous, suivant les endroits et notre avancée dans l’histoire. Tout comme dans Rédemption, il faut se reposer dans un refuge pour monter de niveau et accroître nos compétence, sans quoi on ne fait que stocker l’XP sans l’utiliser. Sans compter que selon l’appréciation des joueurs, certains PNJs amis mériteraient de finir vidés de leur sang dans une ruelle sombre, ce qui peut influencer POSITIVEMENT les autres. De l’autre côté, si on ne s’intéresse pas aux PNJs en discutant avec eux (ce qui peut donner d’ailleurs des quêtes secondaires, bonnes sources d’XP) et qu’on ne les soigne pas, on gagera moins d’XP en les croquant car leur sang sera de moins bonne qualité et on ne pourra en tirer toute la quintessence (de la mal-bouffe quoi ! Evil or Very Mad ). De plus, si on tue trop de personnes dans un quartier, celui-ci devient envahit par des hordes de vampires ennemis et devient une zone hostile (et il y en a déjà bien suffisamment sans qu’il ait besoin d’en rajouter !).

Pour ce qui est du déroulement du jeu, on passera un tiers du temps à discuter avec les gens, un autre tiers à fouiller partout pour de l’équipement – on crafte pas mal dans ce jeu, que ce soit pour améliorer nos armes ou fabriquer des médicaments – ou des documents et un tiers à combattre les chasseurs de vampires et d’autres vampires. Pour ce qui est de l’interface, en plus de la map, du livre des quêtes et de l’inventaire, on dispose d’une sorte d’arbre généalogique des habitants des différents quartiers de Londres (l’appellation "carte des menus" serait plus appropriée … Twisted Evil ) qui se remplira selon nos découvertes. Pour ce qui est du gameplay, les phases de combat sont basées surtout sur le principe "attaques/esquives" avec un système d’endurance (il va s’en dire que les premiers points d’XP serviront à augmenter sa jauge d’endurance).

Un élément que j’ai remarqué et dont je n’ai vu personne le relever : dans ce jeu, la soif de sang du personnage représente la soif d’XP du joueur. Chaque PNJ ami a une jauge d’XP – qui peut aller de 1000 points à 6000 points pour chacun et qui peut varier selon son état de santé et de ce qu’on sait sur lui – qui doit représenter son expérience de la vie et que le joueur gagne s’il les croque. Par ailleurs, on peut créer d’autres vampires (c’est des événements scriptés, dommage …) en donnant son sang, on perd de l’XP. Donc, ce jeu parle à notre subconscient de joueur de jeu de rôle, toujours à la recherche d’XP.



Les points positifs :

- L’élément principal : on incarne un vampire !!!

- Le jeu met bien en valeurs les caractéristiques des vampires (des prêtres peuvent nous immobiliser en brandissant leur crucifix, les UV nous brûlent, nos crocs peuvent être l’arme qui inflige le plus de dégâts si on augmente au maximum la compétence passive correspondante, etc.).

- L’histoire est prenante, tout comme l’ambiance.

- Croquer des loups-garous, histoire de venger tous les vampires qui crèvent sous leurs crocs dans les filmes ou autres ...

- Les PNJs sont aussi intéressants et travaillés que ceux de Bloodlines.



Les points négatifs :

- En niveau de difficulté "normal", les boss sont de véritables sacs à PV.

- Même s’ils sont meilleures que sous Bloodlines, les combats souffrent de lacunes et il faut se faire au système de l’endurance.

- On boira plus le sang des PNJs pour augmenter son XP, plutôt que pour remplir la jauge de Sang (ça, on peut le faire sur les ennemis).

- On ne peut croquer les ennemis que s’ils ont été assommés préalablement.

- Pas de combat à main nues.

- L’animation faciale laisse franchement à désirer.

- Les ennemis ne sont pas très variés.

- Les zones hostiles sont trop dissociées des zones hospitalières.

- On ne peut qu’esquiver les coups et non pas les parer.



Note (approximative) : 15/20



Conclusion : c’est un bon jeu dans lequel on incarne un vampire et comme ce type de jeu est rare, en tant que passionnés, on est presque contraint d’y jouer. Pour ma part, j’espère qu’ils sortiront un jour un Vampyr 2, même si ces jeux ne sont pas tirés de la licence Vampire – la Mascarade (ce qui n’est pas forcément un mal). Et puisque c’est devenu aussi la mode des reboots dans les jeux vidéos, un petit Blood Omen – Legacy of Kain remastérisé, serait-ce possible ?



Liens :

gameblog

gamekult

jeuxvideo.com

vampirisme.com

Carole Quintaine
_________________
Même mort, on doit continuer de bosser ...
Le Jyhad ne serait-ce qu'une forme de lutte des classes entre morts-vivants ?
L'Histoire semble le démontrer ...
Revenir en haut
Hors Ligne Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JeRe
Humain


Inscrit le: Sep 07, 2019
Messages: 3

MessagePosté le: 07/09/2019 16:11    Sujet du message: Répondre en citant

Perso j'ai bien aimé , l'ambiance est pas mal avec une BO vraiment superbe. Et alors cette VO avec l'accent anglais soit de la haute soit des bas fond est vraiment bien restrancrite. un bon jeu mais avec un gameplay parfois un peu rigide. Mais je leur pardonne .
Revenir en haut
Hors Ligne Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Vampire-Network.net Index du Forum -> Discussions générales Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

none
none
Forums ©





Vampire-Network.net